//
Le Blog d'Agnès

Archive for

La petite histoire du mois de juillet : A propos de l’Amour de Soi pour trouver l’amour

A propos de l’Amour de Soi pour trouver l’amour

I Love Me

Encore un truc de fillettes…

« Commencez par vous aimer vous-même pour créer l’amour dans votre vie », « L’amour commence par soi », « aimes-toi, les autres t’aimeront ». ça vous rappelle quelque chose, non ? Le petit encadré dans votre magazine préféré, la citation fétiche de votre mère, le titre d’un bouquin de développement personnel qui traîne sur votre table de nuit ? Cela sonne limite simpliste et un peu défraichi je vous l’accorde. Et surtout, catastrophe, si ce concept était avéré, cela voudrait donc dire que nous portons toute la responsabilité de l’amour qui nous entoure…!

Ah, l’amour ! C’était quand même plus simple de jeter son dévolu sur ses causes perdues, de pleurer son cupidon absent, de se sacrifier pour lui, d’être sa victime, de prier pour lui ou de l’attendre en regardant l’horizon.

Oui mais voilà : s’aimer pour être aimé, s’aimer pour bien aimer ce ne sont pas que des accroches publicitaires pour vous faire acheter des bouquins. Nous pouvons dire aujourd’hui sans trop se mouiller que l’amour de soi est bel et bien la meilleure stratégie pour attirer l’amour dans sa vie. Oh my God, va falloir se responsabiliser, arrêter de blâmer les autres, se consacrer à soi… Bon. On se lance ?

Je m’aime, tu t’aimes, on sème

Et si vous tombiez amoureux de vous-même ? Vous le savez, on ne peut pas faire semblant d’aimer très longtemps. Avec soi c’est pareil. Rien ne sert de feindre de vous considérer ou de vous chouchouter une heure pour vous faire du mal l’heure d’après. La relation d’amour que vous entretenez avec vous-même doit être votre plus belle histoire.

L’amour est inconditionnel, apprenez à vous aimer quels que soient votre situation, votre vécu, vos émotions. Respectez-vous inconditionnellement. IN-CON-DI-TION-NEL-LE-MENT on a dit!

L’amour est grand, apprenez à vous octroyez la place de choix, à viser loin et à croire en vos rêves.

L’amour est sincère, apprenez à être honnête avec vous-même, à accepter vos forces et vos faiblesses pour construire votre vie.

L’amour est puissant, apprenez à aimer chaque seconde que vous vivez, chaque émotion qui vous traverse.

L’amour est en vous, ouvrez-lui la porte pour le laisser partager votre vie.

C’est en aimant chaque millimètre de votre corps, chaque rayonnement de votre énergie et en mettant l’amour à la première place que vous sèmerez les graines du bonheur.

Avec le temps, l’entretien et le soleil, il est garanti de voir un jour de magnifiques fleurs traverser votre jardin.

Sachez les reconnaître ; et alors, osez les aimer vraiment.

Agnès Grêt, Tripyourlife.

7 bonnes raisons de retrouver votre héros d’enfance

Super Hero

Spiderman, MacGyver, Peter Pan, Samantha la bien-aimée sorcière?

Nous avons tous un super héros de notre enfance qui nous faisait vibrer ; un personnage avec lequel nos rêves semblaient possibles et nos après-midis pluvieux se transformaient en intenses combats pour la justice, en interminables voyages aux pays des espaces intergalactiques ou des forêts magiques.

Alors ? Enterrées les douces illusions de notre enfance ? Au placard les princes charmants et les vengeurs masqués ? Il est temps de grandir ? De devenir sérieux, de ne plus croire aux miracles, à l’amour véritable et à cette utopique loyauté, si chers à nos héros d’autrefois ?

Pas si sûr… Je plaide pour un retour aux valeurs de notre innocente jeunesse! Voici au moins 7 bonnes raisons de retrouver les traces de votre héros à vous.

 

1.    Enfant, il était votre héros : il est un peu de vous aujourd’hui

Vous l’avez admiré, ses exploits se retrouvaient placardés contre vos murs, vous vous êtes identifiés à ses supers-pouvoirs, à sa soif de justice ? Lui était le héros, lui était le vrai, le plus fort, le plus convainquant. Parmi les centaines de super-giga-power-héros de votre enfance, c’est lui que vous aviez choisi : n’y voyez pas forcément un hasard… Attardez-vous sur ses qualités principales : que disent-elles de vous aujourd’hui ? Observez-bien ce pour quoi il se battait, ce qui lui tenait à cœur : comment cela résonne-t-il en vous aujourd’hui ? Certaines valeurs chez lui sont des parts de votre personnalité aujourd’hui, des combats pour lesquels vous voudriez peut-être vous engager à nouveau ?

2.    Tout ce temps où vous l’avez délaissé : il a beaucoup à vous dire !

Si vous le retrouvez, n’ayez pas peur du ridicule. Isolez-vous dix minutes avec lui et écoutez ce qu’il a à vous dire. L’adulte accompli que vous êtes aujourd’hui a le droit de s’octroyer l’opportunité de consacrer un peu de son temps à l’un des êtres qui comptaient le plus pour l’enfant que vous étiez. Il vous a vu grandir, il connaît les rêves que vous faisiez à 6 ans, la vie que vous vous étiez imaginée à 7 ans. Quand il parle de vous petit, êtes-vous fier de qui vous êtes à présent ? Votre vie à trente, quarante ou cinquante ans est-elle en train de servir les valeurs et les rêves du petit garçon ou de la petite fille qui est toujours en vous ?

3.    Vous ressassez trop le passé ? Autant aller y puiser force et courage !

Qu’on se le dise : reprendre contact avec votre héros d’enfance est bien plus efficace dans la construction de votre bonheur que de vous remémorer vos cauchemars ou le divorce de vos parents ! Lors de vos différentes démarches d’évolution personnelle, les uns et les autres vous conseilleront d’écrire une lettre sans fin à vos géniteurs indignes, de jouer aux fléchettes sur le portrait de votre belle-mère diabolique ou encore de déverser votre haine pour votre frère sur une poupée en chiffon ; mais pour une authentique construction de vos valeurs, pour renforcer votre estime de vous, pour prendre la route du bonheur en adulte responsable et équilibré, il est préférable de reconnecter avec ce qu’il y a de bon en vous ! Avec ce qui vous anime et vous fait vibrer. Avec ce courage dont vous avez fait preuve enfant et que vous pouvez reproduire à présent dans votre vie de femme ou d’homme.

4.    Parce que lui, il savait dédramatiser !

Nous pouvons dire, presque avec celtitude, que quel que soit le superpouvoir de votre héros, quelles que soient ses valeurs et ses dangereuses missions, il savait faire preuve d’humour quand la situation était des plus rocambolesque, non ? Il était capable d’ironiser sur la tenue de ses ennemis, de rigoler d’une situation des plus contrariante ; et il était si sûr de lui que là où un autre aurait abandonné, il savait dédramatiser, puiser dans ses ressources, pour toujours sortir victorieux. Inspirez-vous de cette confiance ! Quelle que soit la situation du jour pour laquelle vous aurez à vous battre, tenez bon : puisez dans votre confiance, car au fond de vous, vous savez que vous êtes fort, que vous êtes au-dessus de toute attaque, que vous sortirez victorieux de vos épreuves. Pour que la force soit avec vous, puisez-la en vous et souriez à vos ennemis !

5.    Le bien, le mal, la fiction, la réalité : à présent vous êtes adulte !

Et alors ? Ce n’est pas une raison pour cesser de croire aux pouvoirs magiques ! Le bien peut-il l’emporter sur le mal ? Oui, si vous choisissez de le croire et de l’incarner. La magie, c’est le pouvoir que vous accordez aux événements de votre vie. Choisissez de n’y voir rien d’autres que la vie concrète qui suit son court, ou décidez d’être l’initiateur des miracles de votre quotidien. Question de point de vue, question de croyances, question de choix. Votre vie d’adulte est à l’image de l’enfant que vous étiez, des rêves que vous poursuivez, des superpouvoirs que vous décidez d’utiliser !

6.    Parce qu’il devient URGENT de déployer vos super-pouvoirs

Vous êtes un super héro moderne : quels sont vos super-pouvoirs ? Dans un monde où nous faisons l’apologie de la souffrance, où nous trouvons une morbide assurance en exposant le malheur des autres, où nous nous complaisons dans la victimisation et la dramatisation : nous avons besoin de vous ! Osez trouver vos forces et les mettre au profit des autres, osez éteindre votre poste de télé pour commencer à créer, ne vous laissez pas avoir par une société défaitiste : vous avez des superpouvoirs, vous vous devez de les mettre en marche, de croire en vous et de servir votre cause. Pour que le monde cesse de se focaliser sur le Mal, il faut faire exister le Bien ! Alors, à vos capes, à vos épées, contribuez à rendre votre vie plus juste, plus rayonnante et plus impliquée !

7.    Il vous servira de référence avec vos propres enfants !

Quand le petit dernier vous questionnera : « Dis papa, toi c’est qui ton préféré des ninjas-power-rangers-super-man ? Et pourquoi ? » il attendra une réponse claire ! Et comme à ce moment précis, son super héros à lui, ce sera vous : autant en profiter pour lui transmettre quelques-unes des valeurs fondamentales de justice, d’humanisme et d’altruisme qui vous tiennent à cœur, non ? Nous sommes tous le héros de quelqu’un d’autre, nous cherchons des références, des valeurs auxquelles nous identifier pour grandir et pour devenir des hommes et des femmes fiers de contribuer, fiers d’exister, fiers de devenir.

Agnès Grêt, Tripyourlife.

Liens intéressants:

Psychologies.com: Les héros virtuels des enfants expliqués aux parents

%d bloggers like this: