//
Le Blog d'Agnès

amour

This tag is associated with 5 posts

La petite histoire du mois de Décembre: Ma lettre au Père Noël

Ma lettre au Père Noël

lettre au père noel

Cher Père Noël,

 

Cela fait bien longtemps que je ne suis plus très sage

Et que l’idée de ton traineau transperçant le ciel ne me fait plus rêver.

 

J’ai très jeune cru qu’il était raisonnable de ne pas croire aux contes de fées

De bannir les poneys qui volent et leurs acolytes les licornes blanches

Et c’est parce que je suis trop vite arrivée chez les adultes

Que je n’ai jamais pris la plume pour t’adresser mon courrier

 

Pourtant, en ce début de décembre glacé mais prometteur

J’enlève ma peau de grande personne

Je mets au feu les préjugés sur la magie de Noël

Pour t’écrire mes vœux les plus chers, pour t’avouer la nature de mes vrais souhaits

 

Si tu existes quelque part, au loin dans ton pays de neige et de clochettes

J’aimerais que pour Noël tu nous apportes l’envie de croire en toi

 

Je voudrais que sur la terre tous les Hommes se regardent dans les yeux

Pour sentir la flamme d’amour qui se balance au fond de leurs les âmes

Plus que tout, j’aimerais que la vie prenne le pas sur la peur

Que la sécurité et la paix intérieure puissent atteindre tous les êtres

Et que nous rendions à la terre qui nous accueille, le respect qu’elle nous accorde

 

Si tu me lis encore Père Noël, sache que tu me remplirais de joie

Si au pied du sapin tu déposais encore, ce que nous avons toujours tant souhaité:

 

La force de suivre notre cœur chaque jour de toute notre vie

Le courage suffisant pour assumer nos choix et les directions que nous prenons

La calculette magique qui multiplie les bonheurs et les plaisirs de la vie

La bonne étoile qui nous suit dans les périodes d’entrain et de monotonie

La grandeur nécessaire pour ne pas oublier que nous sommes tout petits

L’Amour inconditionnel qui nous permet de saisir la beauté de chaque âme

 

Père Noël, je ne voudrais pas abuser de ton temps

Mais n’oublie pas que sur ma liste, le plus important de tous mes voeux

Est celui de voir les gens s’émerveiller et prendre leur responsabilité

De sentir que l’amour sera toujours plus puissant

Que les épreuves sont uniquement l’escalier qui grimpe vers la sagesse

Et que les enfants qui te regardent les yeux remplis d’étoiles filantes

Puissent recevoir la tendresse, l’écoute et le respect qu’ils méritent tous.

 

Cher Père Noël, je te remercie de ton attention

Et j’espère que cette année

Tu passeras par ma cheminée

Pour couvrir la terre

D’Amour et de lumière.

 

Agnès Grêt, Tripyourlife.

La petite histoire du mois de Juin: A la femme que vous êtes

A la femme que vous êtes

 

femme que vous êtes

A toutes les femmes heureuses et malheureuses,

à toutes les femmes qui aiment plus fort qu’elles ne sont aimées, à celles qui croient aux anges gardiens, en leur Dieu, en l’amour, en leurs forces. A toutes ces femmes que je croise dans des couloirs, sur des parkings, dans l’ascenseur.

Aux femmes qui sont mères, sœurs, filles, reines, seules ou maltraitées. A toutes les femmes qui sont femme, qui resteront femme pour l’éternité. Aux féministes, aux socialistes, aux religieuses, aux idéalistes, aux concernées, aux sacrifiées.

Je devrais m’adresser aux hommes qui vous maltraitent, à ceux qui vous jalousent ou vous ridiculisent. Je pourrais essayer de changer les choses, de sensibiliser le monde, de toucher les mentalités.

Mais je suis aussi une femme. Et je sais aujourd’hui que la clé n’est pas là. Si je m’adresse à vous et à vous seules, c’est parce que toutes les solutions sont en vous. Absolument toutes.

De plus courageuses que moi tentent de vous défendre. De plus savantes réussissent à vous comprendre.

Comme il y a des gens qui vous envient, il y en a qui vous admirent ; comme certains vous malmènent, d’autres vous aiment.

La clé de votre liberté n’est pas en eux.

Votre liberté est un arbre qui a besoin de votre sève pour s’épanouir, de votre soleil pour s’affirmer, de votre amour pour se développer, de votre foi pour fleurir et de votre cœur pour exister.

Vous détenez le secret de votre paix intérieure, la clé de l’amour.

Vous portez une mission essentielle à la survie de notre espèce : le maintien de l’Amour sur terre. Les siècles vous ont parfois écrasées, les hommes vous ont réprimées et vos croyances vous ont dévalorisées. Mais vous détenez la clé de votre bonheur.

Vous êtes la clé de votre liberté. 

Agnès Grêt, Tripyourlife.

La petite histoire du mois de Mai: Savoir pardonner

Savoir pardonner

 

savoir pardonner

Un cheval ne pourra pas galoper s’il est enchaîné à une barrière.Vous aurez du mal à ouvrir le cœur à votre présent et les bras à votre avenir si un conflit passé pèse encore sur vous. Il vous sera difficile d’être pleinement heureux et confiant pour avancer si vous n’avez pas pardonné.

Pardonner, c’est laisser le passé à sa place ; sans l’oublier mais sans le contempler. Pardonner, c’est le plus beau cadeau que vous puissiez vous faire pour cheminer au cœur de votre propre vie, pour être pleinement et librement vous-même !

Etre capable de pardonner prend du temps. Et ce temps est nécessaire. Mais le pardon que vous offrez sincèrement à quelqu’un, le jour où vous vous en sentez capable, revient vers vous à la puissance dix. L’amour que vous avez déployé en pardonnant se retourne immanquablement contre vous et c’est alors toute votre vie qui se voit libérée.

Pour pardonner, nous avons de nombreuses étapes émotionnelles à franchir ; et le pardon constructif et libérateur n’est en aucun cas le synonyme de l’oubli, de la vengeance ou de la soumission. Avant tout, pardonner est un choix, une décision que l’on prend. Pour notre bien. Pardonner est un acte de courage, une réalisation personnelle, un lâcher-prise, un acte de respect envers soi-même et envers la nature humaine.

Le processus du pardon passe en général par plusieurs stades, comme le fait de décider de ne plus souffrir, de reconnaître ce qui nous a fait du mal et de l’exprimer, de partager ses émotions, ainsi que d’apprendre à ne plus se sentir coupable, puis comprendre celui-qui nous a fait du mal, sans l’excuser, pour enfin décider d’avancer et être capable de redevenir acteur et créateur de sa vie.

Quand vous pardonnez, vous faites un pas de plus vers votre mission de vie, vous lâchez les freins destructeurs qui empêchent votre créativité de s’exprimer, vos émotions de se libérer ou vos désirs de se réaliser.

Pardonner est le plus beau cadeau que vous puissiez vous faire pour réussir à vous aimer et à concrétiser votre bonheur.

Agnès Grêt, Tripyourlife.

La petite histoire du mois de Janvier: Aimez

Aimez

Amour

Aimez. Votre amour est là.

Il compose chaque partie de votre être.
Ne le cherchez plus, ne le fuyez plus, ne le gardez plus sous clés.

Aimez à profusion.
Mais n’aimez pas comme la petite fille qui cherche le diamant au bout de sa quête.
Aimez comme la femme qui répand la lumière sous chacun de ses pas.

L’amour est en vous, il compose la vie, les atomes, les rêves, la conscience.
Si vous avez lâché vos peurs, l’amour est l’unique prochaine étape à inscrire sur votre liste.
Pour réussir à vous libérer, à être vous vous-même, à trouver le bonheur : le seul chemin, c’est l’amour.

Ne le confondez pas avec la passion, la pitié, la dépendance, la culpabilité.
L’amour n’a besoin de rien d’autres que de la vérité de votre cœur pour exister.

Il est là, partout, en vous.
Il attend d’être pleinement accueilli, reconnu et déployé.
Aimez-le. Déployez-vous. Libérez-vous.
Aimez-vous.

Agnès Grêt, Tripyourlife.

La petite histoire du mois de juillet : A propos de l’Amour de Soi pour trouver l’amour

A propos de l’Amour de Soi pour trouver l’amour

I Love Me

Encore un truc de fillettes…

« Commencez par vous aimer vous-même pour créer l’amour dans votre vie », « L’amour commence par soi », « aimes-toi, les autres t’aimeront ». ça vous rappelle quelque chose, non ? Le petit encadré dans votre magazine préféré, la citation fétiche de votre mère, le titre d’un bouquin de développement personnel qui traîne sur votre table de nuit ? Cela sonne limite simpliste et un peu défraichi je vous l’accorde. Et surtout, catastrophe, si ce concept était avéré, cela voudrait donc dire que nous portons toute la responsabilité de l’amour qui nous entoure…!

Ah, l’amour ! C’était quand même plus simple de jeter son dévolu sur ses causes perdues, de pleurer son cupidon absent, de se sacrifier pour lui, d’être sa victime, de prier pour lui ou de l’attendre en regardant l’horizon.

Oui mais voilà : s’aimer pour être aimé, s’aimer pour bien aimer ce ne sont pas que des accroches publicitaires pour vous faire acheter des bouquins. Nous pouvons dire aujourd’hui sans trop se mouiller que l’amour de soi est bel et bien la meilleure stratégie pour attirer l’amour dans sa vie. Oh my God, va falloir se responsabiliser, arrêter de blâmer les autres, se consacrer à soi… Bon. On se lance ?

Je m’aime, tu t’aimes, on sème

Et si vous tombiez amoureux de vous-même ? Vous le savez, on ne peut pas faire semblant d’aimer très longtemps. Avec soi c’est pareil. Rien ne sert de feindre de vous considérer ou de vous chouchouter une heure pour vous faire du mal l’heure d’après. La relation d’amour que vous entretenez avec vous-même doit être votre plus belle histoire.

L’amour est inconditionnel, apprenez à vous aimer quels que soient votre situation, votre vécu, vos émotions. Respectez-vous inconditionnellement. IN-CON-DI-TION-NEL-LE-MENT on a dit!

L’amour est grand, apprenez à vous octroyez la place de choix, à viser loin et à croire en vos rêves.

L’amour est sincère, apprenez à être honnête avec vous-même, à accepter vos forces et vos faiblesses pour construire votre vie.

L’amour est puissant, apprenez à aimer chaque seconde que vous vivez, chaque émotion qui vous traverse.

L’amour est en vous, ouvrez-lui la porte pour le laisser partager votre vie.

C’est en aimant chaque millimètre de votre corps, chaque rayonnement de votre énergie et en mettant l’amour à la première place que vous sèmerez les graines du bonheur.

Avec le temps, l’entretien et le soleil, il est garanti de voir un jour de magnifiques fleurs traverser votre jardin.

Sachez les reconnaître ; et alors, osez les aimer vraiment.

Agnès Grêt, Tripyourlife.

%d bloggers like this: