//
Le Blog d'Agnès

confiance en soi

This tag is associated with 5 posts

Laissez le temps au temps

Laissez le temps au temps

temps

 

Le temps qui passe, c’est comme une maman qui souffle sur un bobo.

Ca pique un peu, c’est chaud et froid en même temps, on voudrait la regarder souffler encore pendant des heures avec cette tendresse au bout des lèvres, mais arrive un certain moment où, d’un coup sec, on réalise que le jeu a repris sans nous et on se relève pour courir reprendre la partie ; puis on oublie.

Le temps reste présent et se fait oublier.

Le temps guérit tout, modifie les mots, les pensées. Il sculpte les expériences et arrondit les exigences. Le temps guérit les blessures, c’est bien connu, il transforme tout ce qu’il approche et relativise tout ce qu’il caresse. Le temps est un cadeau que l’univers nous adresse pour gravir le sentier de notre existence en paix.

Alors, laissons-nous le temps d’aimer, d’évoluer, d’apprendre, de guérir…

 

Agnès Grêt, Tripyourlife.

La petite histoire du mois de Février: Parlez à votre petite fille intérieure

Parlez à la petite fille en vous

parlez à votre petite fille interieur

Dites-lui comme vous l’aimez.

Prenez cette petite fille, innocente et fragile dans vos bras et entourrez-la d’amour, de compréhension et de chaleur.

Regardez le fond de ses petits yeux si profonds et dites-lui. Dites-lui tout l’amour que vous avez pour elle, combien vous la respectez et l’adorez. Rassurez-la et, par vos gestes et votre sourire, montrez-lui que vous serez toujours là pour elle.

Jamais elle ne manquera d’amour car vous lui en donnerez chaque jour de sa vie.

Expliquez-lui que jamais vous ne la jugerez, que tous les manques, de tendresse, d’écoute, ou de considération qu’elle pourrait ressentir, vous les comblerez par la force et la puissance de votre amour pour elle.

Dites-lui qu’elle peut se reposer sur vous.

Qu’elle est libre d’exister comme bon lui semble et de suivre le parfum de ses rêves jusqu’au bout du monde.

Dites-lui que la vie n’est peut-être pas comme elle l’imaginait, mais que tout va bien se passer car vous êtes toutes les deux, fortes et belles, brillantes et protégées.

Promettez-vous mutuellement un respect inconditionnel, une écoute quotidienne et une profonde tendresse.

Ne lui mentez pas. Vous aussi, faites-lui confiance. Elle est assez consciente, suffisamment éveillée pour tout entendre, tout comprendre.

Prenez sa petite main dans la vôtre, et entreposez dans le fond de son cœur la confiance et la certitude que tout au long de sa vie, vous l’accompagnerez de votre amour.

 

Agnès Grêt, Tripyourlife.

La petite histoire du mois de Novembre: Utilisez vos dons

Utilisez vos dons

dons

Vous êtes venu sur terre avec une mission, une mission de vie.

Vous l’avez choisie, l’univers vous a donné les outils. Tout ce dont vous avez besoin est à votre disposition. Vous cherchez autour de vous ? Chez les autres ? Ailleurs ?

La voie est ici. Et vous le savez déjà…

Pourquoi vous cacher derrière la peur de l’échec, derrière le jugement des autres.

Vous avez à disposition les plus belles armes.

Des armes de destruction massive. Qui détruiront les complexes, les incertitudes. Vos arcs et vos flèches sont en vous. Sortez vos dons de votre besace ; apprenez à vous en servir. Concentrez vous sur la bonne cible. Et visez votre propre bonheur. La victoire est inestimable.

Que vous y croyiez ou non, que vous le sachiez ou pas : vous êtes doué.

Vous êtes doué d’une miriade de savoir-faire, de compétences innées, de qualités peut-être encore inexploitées. Pourquoi vous n’utilisez pas vos dons ? Parce que vous avez peur ? Vous vous raccrochez à « la réalité », à ce qui est visible et « sérieux » ? Vous ne parlez pas le chinois ou n’avez pas réussi avec succès un doctorat en chimie, vous faites donc partie de cette majorité de la population qui n’a pas de compétences particulières, de don spécifique, de raison tangible de briller et de rayonner ?

 

Sauf qu’on vous a menti.

Pendant toutes ces années, vos parents, vos amis, la société, vos supérieurs hiérarchiques, vos professeurs, vos compagnons, votre reflet qui vous semblait fade et ma fois banal dans la glace : ils vous ont tous menti haut et fort.

Vous devez dès aujourd’hui prendre conscience de la tromperie ; et enfin accueillir à cœur ouvert cette galaxie de dons aux possibilités infinies dont vous disposez.

Vous portez en vous un trésor. Et depuis toutes ces années, vous cherchez l’or ailleurs, chez les autres ; vous êtes en quête de richesses dans des lieux froids et stérils. Alors que tout est sous votre nez, juste là, en vous.

 

Nous sommes dans une ère de changements profonds.

Recentrer notre conscience sur l’essentiel devient vital.

Vous pouvez mourir demain. De dépression. De solitude. De manque d’amour. D’épuisement professionnel. Votre cœur se meurt peu à peu. Parce que vous n’utilisez pas vos dons. Parce que vous négligez ces trésors qui vous ont été donnés, ces cadeaux qui font partie de votre être, de votre âme et qui ont besoin de s’étendre, de se déployer.

Vos dons ne sont pas des diplômes, des connaissances mesurables. Ils sont les rayons de votre lumière, les vibrations de votre être.

Vos dons sont ce à quoi vous êtes appelé. Exploitez-les ! Vivez-les ! Soyez-en fier et incarnez-les !

 

Agnès Grêt, Tripyourlife.

La petite histoire du mois d’Octobre: Arrêtez de pleurer

Arrêtez de pleurer

Arrêtez de pleurer

 

 

Il y a cette chanson qui passe à la radio.

Celle qui passait dans le fond de la pièce quant vous étiez avec ce père incapable d’aimer juste, celle que vous fredonniez avec votre dernier amour, celle qui vous rappelle que vous êtes seul, incompris.

Ceux à qui vous donnez la clé de vos larmes sont petits ; microscopiques.

Ne les laissez pas entrer dans vos profondeurs pour venir y mettre le feu ou laisser s’y installer la vermine. Votre cœur est pur. Vos émotions vous appartiennent et personne n’a le droit de les acheter, de les pietiner ou de les mépriser.

Arrêter de pleurer ces larmes qui parlent de peur, d’idées fausses que vous avez sur vous-même et sur votre vie.

Vous pleurez parce que vous n’y croyez pas. Vous ne croyez pas que vous pouvez tout accomplir, tout ressentir.

Choisissez ce dont vous avez envie. Juste là, maintenant : que voulez-vous ?

Vous êtes une personne de pouvoir. Parce que le pouvoir c’est vous. Mais jusqu’à ce jour, vous ne vous êtes simplement pas penché sur vos réels désirs, vos besoins profonds. Comment voulez-vous vous sentir le matin en vous réveillant ? De quelles émotions souhaitez-vous vibrer en vivant votre vie, en mettant votre cœur sous le soleil de votre journée ?

Pleurer c’est croire que vous n’avez pas le pouvoir.

Pleurer c’est laissez ce pouvoir à des personnes qui vous font croire que la vie est un passage terne et destructible. Mais la vie est bien plus que ça. Votre vie est un miracle. Votre vie ne se compose pas de larmes, mais d’amour, de foi et de confiance. Faites-vous confiance.

Ayez foi en ce que la vie a choisi de beau pour vous.

Et arrêtez de pleurer pour commencer à choisir votre vie. 

 

Agnès Grêt, Tripyourlife.

La petite histoire du mois de Septembre: Croyez en vous

Croyez en vous

croyez en vous

Votre force viendra toujours du plus profond de vous-même.

Rien ni personne ne pourra vous apporter autant de force et de courage que vous-même. Le jour où vous aurez appris à vous faire pleinement confiance, à respecter vos désirs et à sentir cette force qui vous anime, vous parviendrez à vivre libre.

Les chaînes qui vous tiennent attachée à une vie qui n’est pas la vôtre doivent être rompues.

N’ayez plus peur de ce que vous croyez ne pas pouvoir accomplir. Vous pouvez absolument tout accomplir. Mais c’est vous qui décidez. Votre bonheur dépend de vos actes. Vos actes dépendent de vos choix. Et vos choix dépendent de la confiance que vous vous accordez.

Commencez enfin à voir en vous la flamme qui éclaire le monde avec intensité. Laissez tomber le voile sur vos complexes. Ils n’existent pas. Les complexes ne prennent que l’importance que vous voulez bien leur donner.

Grâce à votre force et votre sensibilité, vous pouvez irradier votre vie.

Votre âme peut choisir le chemin qui lui plaira, si vous croyez enfin en vous, si vous accordez à votre être la valeur qu’il mérite, vous vivrez une vie en conséquence de ce que vous estimez mériter.

Faites vous confiance, la vie vous a conçu en toute perfection car elle vous fait aussi confiance.

 

Agnès Grêt, Tripyourlife.

%d bloggers like this: